L’originalité du festival du Cirque en Rhône-Alpes

22 août 2018
Photo principale
Thumbnail
Body

L’originalité du Festival international du cirque Auvergne Rhône-Alpes-Isère tient d’abord à sa formule : à sa création en 2002, il fut le seul de son époque à faire réagir – avec clameur, frisson et standing ovations - plus de 5000 spectateurs aux numéros de cirque. Un coup de maître pour un public alors plutôt habitué à s’enthousiasmer devant des exploits sportifs.

Deuxième originalité : les deux pistes de son chapiteau, comme William C. Coup l’avait imaginé pour Barnum avant que celui-ci, de retour d’un voyage en Europe,en adopte trois. Cette disposition n’est pas répandue dans les festivals, elle est pourtant bien présente à Voiron et permet une rotation plus rapide entre les numéros.

Troisième spécificité, enfin : son originalité, dans le choix de confier la constitution du palmarès à des personnes étrangères au cirque, venues d’horizons lointains, du show-biz à la littérature, en passant par le théâtre, la télévision, le monde du sport. L’histoire du Festival montre que ce choix a été pertinent puisqu’il n’a pas laissé hors des podiums plus d’artistes que d’autres grands festivals comme Monte-Carlo où, par exemple, la grande Lily Yokoi repartit sans trophée en 1975...

Le Festival international du cirque de Voiron, c’est aussi la somme de tous les talents de l’art circassien du moment : on y a vu la presque totalité des Clowns d’or, argent et bronze récompensés lors du Festival de Monte-Carlo et on y a découvert des artistes comme les Flying Caceres, le duo Fusion venu du grand cirque américain Ringling, le duo La Vision, inconnu alors en Europe après ses prestations au Cirque du Soleil, le jongleur Glenn Folco, et bien d’autres… Car voilà la force de la direction artistique conduite par Guy Chanal, avec l’agent artistique Alex Nicolodi : accueillir des talents confirmés certes mais aussi de jeunes artistes débutants comme l’artiste Laure Tétart, qui triompha avec ses chevaux en 2014.

S’il est impossible de publier un classement des festivals en raison de leur diversité, ce qui est certain, c’est que le Festival international du cirque Auvergne Rhône-Alpes Isère à Voiron, par son budget, sa haute qualité de programmes, son souci d’innovation et son originalité, se situe dans les tout premiers rangs en Europe et dans le monde. On remarquera aussi que sa direction a su mettre en place les meilleures garanties pour un traitement optimal des animaux artistes.