William Wesley

monocycles
États-Unis
William Wesley

On ne le sait peut-être pas, mais c’est un carrossier français du nom de Lasalle qui présenta ce qu’il appelait le pédocaèdre à l’Exposition universelle de 1855.
D’autres l’améliorèrent pour en faire le monocycle qu’on connaît aujourd’hui et les gens de cirque s’en sont emparés pour en faire une discipline acrobatique. C’est avec l’appareil que ses parents lui offrirent pour Noël que débuta William. Il avait alors cinq ans et il se prit au jeu pour devenir un maître reconnu dans cette spécialité. Il a participé aux émissions télévisées de
America’s got Talent en 2015.
Sa participation au Festival de Gérone en février dernier l’a révélé au monde du cirque. William possède les qualités naturelles de l’acrobatie traditionnelle, mais il va plus loin
et surtout plus haut lorsqu’il se juche au sommet de « girafes » (c’est ainsi qu’on nomme les hauts monocycles.) Le dernier mesure 8,50 m, il est capable d’exécuter avec lui un tour de piste complet.
Un artiste à la hauteur !

Photos du numéro

Wesley William 2
William Wesley