Présentateurs et animateurs

Monsieur Loyal

Festival International du Cirque 2017 présenté par Jean-Pierre Foucault

« J’ai vraiment un attachement particulier pour ce rendez-vous car il porte bien son nom : c’est un Festival international qui met en valeur le cirque et d’une très belle façon. Je suis à chaque fois extrêmement heureux de présenter les différentes séances car l’ambiance est au rendez-vous et le public est nombreux », nous a-t-il confié voilà quelques jours, tout heureux aussi de retrouver, à cette occasion, « les amis de longue date » comme Gérard Louvin.

Celui qui affirme avoir vu « renaître le Festival international du cirque de Monte-Carlo grâce à l’action du Prince Rainier » avoue une passion pour l’art circassien depuis sa plus tendre enfance. Une passion indéfectible, « où je retrouve mon âme d’enfant », qui lui fait fouler les terres iséroises depuis des années avec un plaisir non dissimulé.

«Le spectacle est d’une qualité rare ici et je suis, chaque année, bluffé par le travail des artistes en compétition et leurs prestations à couper le souffle. D’ailleurs, je ne suis pas le seul. Le public répond présent à chaque édition et cela, c’est tout sauf le fruit du hasard », affirme l’animateur.

Jean-Pierre Foucault, comme il aime à le faire, fera donc le lien entre chaque numéro, dans une mécanique rôdée, lors des différentes séances de cette édition 2018 prometteuse. Sans prompteur mais avec ses fiches et sans doute quelques bons mots dont il a le secret. Un exercice qu’il connaît bien, pour lequel il s’imagine, a-t-il coutume de dire, en « passeur de plats chanceux». Car « ce Festival international du cirque est un plat gouteux, de bonne qualité avec un public qui se régale... », s’amuse-t-il à dire.

Fidèle du rendez-vous depuis ses débuts, l’homme compte bien rempiler les prochaines années aux côtés de Guy Chanal et de son équipe. Et toujours avec le sourire.

Animateur

Photo Laurent Luyat

Laurent Luyat, journaliste sportif sur France Télévisions, revient « pour son plus grand bonheur » sous le chapiteau de cette  édition 2018.

« J’apprécie l’ambiance et la communion autour de cet événement, entre le chapiteau plein à craquer, les artistes, le jury, l’organisation... bref, c’est tout ce que j’aime et j’ai hâte », affirme le journaliste sportif.

Le Grenoblois, ravi de pouvoir retrouver aussi « les terres Iséroises et les amis fidèles » l’espace de quelques jours, officiera à la présentation lors de la séance du samedi après-midi.

Un exercice pas si éloigné des « directs » qu’il réalise sur France Télévisions. « Il y a pas mal de similitudes avec ce que je fais d’ordinaire. Là, je ne parlerai pas à une caméra mais à un public, et les performances des artistes du cirque sont comparables à celles de certains athlètes », concède-t-il, tout impatient que le spectacle commence.